Troubles du Spectre de l’Autisme

autisme, TSA, les signes de l'autisme
autisme, tsa

Les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) sont d’origine neuro-développementale (TND) entrainant un handicap au quotidien.

Dyade autistique – DSM 5

Les caractéristiques des Troubles du Spectre de l’Autisme suivantes doivent être présentes dès la petite enfance. Elles diffèrent dans leur degré et dans leur forme d’expression d’une personne à l’autre d’où la notion de spectre de l’autisme.


DÉFICITS PERSISTANTS DE LA COMMUNICATION ET DES INTERACTIONS SOCIALES

▷ Déficit de réciprocité sociale ou émotionnelle

▷ Déficit de comportements non verbaux

▷ Déficit du développement, maintien de la compréhension des relations


CARACTÈRE RESTREINT ET RÉPÉTITIF DES COMPORTEMENTS, DES INTÉRÊTS

▷ Mouvements répétitifs et stéréotypés

▷ Intolérance aux changements, adhésion inflexible à des routines

▷ Intérêts restreints anormaux dans leur intensité ou leur but


Les signes de l’autisme s’accompagnent le plus souvent de troubles sensoriels. On constate une hypersensibilité ou une hyposensibilité aux stimuli externes et internes ; cette réactivité sensorielle est complexe et hyper/hypo peuvent s’entremêler (pour un même sens également).

Au regard de chaque critère, il convient de spécifier le niveau de sévérité. Il existe trois niveaux :

  • Niveau 1 : Requérant un soutien
  • Niveau 2 : Requérant un soutien important
  • Niveau 3 : Requérant un soutien très important

Les signes de l’autisme

Les caractéristiques autistiques sont un ensemble de signes inhérents à la dyade du DSM 5. Elles impactent donc la sphère de la communication, des interactions sociales et des comportements.

Ces caractéristiques sont variables en intensité et en manifestations, compliquant ainsi leur identification pour la pose du diagnostic. On peut ainsi dire qu’il n’y a pas un « Autisme mais des Autismes » dont les caractéristiques, même si elles sont les mêmes, s’expriment à des degrés différents d’une personne à l’autre, sans perdre de vue la personnalité du sujet ainsi que les comorbidités associées. D’où la notion de spectre.

Rappelons que l’invisibilité d’un signe ne signifie pas son absence mais que la personne peut camoufler ses propres difficultés. Il ne faudra donc pas négliger la souffrance, la fatigue, les troubles du comportement, les crises… qui peuvent en découler.

Cette animation a été réalisée en partenariat avec Phan Tom, créatrice du site d’information sur l’autisme : « Comprendre l’autisme » Lire l’article complet

Données épidémiologiques

En France, la prévalence des TSA se situe autour de 0,9 à 1,2 pour 100 individus :

700 000 personnes sont concernées (600 000 adultes + 100 000 enfants).

L’étiologie des TSA reste encore mal définie et semble être multifactorielle.

  • l’approche génétique (prédisposition génétique)
  • l’approche neurobiologique (trouble du système nerveux central)
  • l’approche environnementale (agression précoce provenant de facteurs environnementaux)

En 1996, l’autisme est officiellement reconnu comme un handicap, et non plus comme une maladie mentale.

On ne « guérit » donc pas de l’autisme, mais on peut en revanche constater une nette amélioration  des symptômes grâce à une prise en charge précoce et adaptée.

En savoir plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :